Menu

NEWS

Qu’est-ce que le Rain Painting© ? L’appellation s’inspire du « Light Painting », d’où l’adoption de l’anglais pour désigner cette production photographique centrée sur la « pluie ». Le Rain Painting est un thème, certes, mais davantage encore un procédé, relevant d’une démarche photographique et d’une esthétique particulières. Il consiste à capter un paysage ou une scène de pluie, de manière à laisser la pluie estomper, brouiller les lignes, les contours, les couleurs, ou bien les orner, les perler de fines gouttelettes, et parfois les ébranler, les défaire, ou encore les éparpiller, les pulvériser. Tels alignements de fenêtres ou de réverbères, telles silhouettes de piétons ou de cyclistes, peuvent ainsi être noyés dans une douce et vaporeuse nuée de pluie, ou bien aller jusqu’à perdre leur intégrité formelle et se répandre en éclaboussures, s’effilocher en lambeaux, irradier en flammes. Cela dit, la figuration ne disparaît pas pour autant dans ce type de photographie, et l’on ne s’y trouve que très rarement à la limite de l’abstraction. Plutôt que la pluie elle-même du reste, qui pourtant reçoit le « focus », le sujet photographique est tantôt un paysage arrosé ou submergé de pluie, magnifié par elle comme par une libation bienfaisante ; et tantôt une scène emportée par une bourrasque, traversée par des forces qui la désorganisent, la métamorphosent. Le Rain Painting ne craint pas la vibration des éléments, voire, de temps à autre, le bruit chromatique, qui n’est en l’occurrence que l’écho d’une pluie sonore...

Rainwaves

Rainscapes

Two chasers and a young man on the run in the rain : Tintin, Thomson and Thompson

Passers-by in the Rain

Paris Fragments

Exhibition curated by Chris Boïcos Fine Arts

from 8 to 18 March 2018

15, rue Bouchardon, 75010 Paris

Rain Painting is represented widely in the exhibition Paris Fragments.

Rain Painting is a photographic process that draws upon rain. It does not limit rain to being used as a theme – just as light is much more than a simple subject in Light Painting. Rain Painting photography is produced with rain. Raindrops are at one and the same time photographic matter and prism.

Rain Painting consists of capturing a landscape or a rain-drenched scene, so as to allow the droplets to blot or blur lines, contours, colors… or to adorn them, spangle them with tiny drops, and at times to shake them up, undo them, or perhaps scatter or pulverize them. A given line of windows or street lamps, the silhouettes of certain pedestrians or cyclists, can be drowned in a fine cloud of rain, or can come to lose the integrity of their shape, spreading out like splashes, fraying into shreds, flaring out as flames.

Even so, figuration remains present in this type of photography, and the realm of abstraction is but rarely reached – despite the fact that the rain is in focus. The pictured subject exists indeed, here as a rain-submerged landscape, there as a scene lifted and blown away by a gust of wind.

And Rain Painting fears neither the vibrations of the elements nor, now and then, chromatic noise which, after all, is but the echo of the sound of falling rain.